Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 13:15
Election du maire de Béthune dans l'exécutif à Artois Com : "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais"

Si la présence d'un Béthunois dans l'exécutif à Artois Comm est légitime parce que Béthune est la ville centre de l'agglomération, l'élection du maire de Béthune comme vice-président interroge.

Olivier Gacquerre s'était engagé lors des dernières élections municipales, en signant la charte Anticor (photo ci contre), à ne pas cumuler les mandats pour être "un maire à pleins temps". Aujourd'hui il cumule trois mandats exécutifs ( Maire, Président du SIVOM et Vice-président à Artois Comm). A cela s'ajoute la femme du maire qui cumule le mandat d'adjointe avec celui de conseillère régionale.

Le maire de Béthune va-t-il démissionner d'un de ses mandats pour respecter la charte Anticor ?

Par ailleurs, depuis de nombreux mois, Olivier Gacquerre a exprimé sa volonté de quitter Artois Comm en organisant des réunions pour redessiner une nouvelle agglomération, tout en vilipendant légitiment le Pôle Métropolitain "pas assez ouvert sur Arras et Douai". Désormais, coïncidence étrange, suite à son élection dans l'exécutif à communauté d'agglomération, il "reconnaît avoir manifesté des oppositions par le passé (...) mais aujourd’hui, la page est tournée". Chacun fera son appréciation sur la vraie raison de ce revirement soudain... La course au cumul des mandats ?

Le maire de Béthune serait-il adepte du "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais" ?

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Béthune
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 12:25
Réaction de Ludovic PAJOT concernant les annonces de candidatures pour les prochaines législatives à BéthuneRéaction de Ludovic PAJOT concernant les annonces de candidatures pour les prochaines législatives à Béthune

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Presse
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 18:59
La mafia centriste...

Article de Gabriel Robin, SG du Collectif Culture, Libertés et Création du RBM

Les pratiques de la mairie de Bobigny ressemblent à s’y méprendre aux représentations de municipalités américaines données par les séries contemporaines telles que The Wire ou Boss. Rien d’étonnant à cela, l’UDI étant l’un des plus américanophiles de nos partis politiques – ce qui n’est pas peu dire.

Il sera difficile de relater en quelques lignes les divers scandales qui ont entaché la mairie depuis la prise de fonction de Stéphane de Paoli en 2014, tant ils sont nombreux. L’édile s’est accordé les indemnités les plus élevées du département en percevant pas moins de 4.500 euros nets par mois, soit le maximum légal pour une ville de moins de 50.000 habitants. Il a perçu, en outre, une allocation chômage de 1.851 euros nets par mois alors qu’il n’accomplissait pas d’actes positifs et répétés de recherche d’emploi. Voilà qui enchantera les Balbyniens, souvent modestes.

Véritable repère de petits caïds, la mairie de Bobigny s’est assurée d’obtenir le soutien des puissantes bandes de la ville en embauchant Kianoush Moghadam. Cet admirateur de l’anti-héros de Scarface, Tony Montana, est directeur du développement territorial de la ville. Il touche 5.650 euros pour accomplir sa mission, 3.625 euros bruts au titre de son grade d’« ingénieur en chef de classe normale », et 2.025 euros bruts au titre d’une « indemnité spécifique de service ». Sa môman est, quant à elle, employée comme secrétaire personnelle du maire.

Mais le scandale ne s’arrête pas là ! En réalité, le rôle de monsieur Moghadam est beaucoup plus obscur. Il est surtout chargé de faire régner l’ordre dans la ville, en recourant à la violence si besoin. C’est ainsi qu’il a récemment été condamné par le tribunal correctionnel de Bobigny, avec le premier adjoint Christian Bartholmé, pour violences en réunion à l’encontre de Sabrina Saidi, une élue accusée d’avoir diffusé un tract anonyme relatif à Lynda Benakouche, employée de la municipalité anciennement mariée à Jean-Christophe Soumbou, membre du « gang des barbares » de sinistre mémoire !

Le meneur de cette mauvaise troupe dont les activités semblent se trouver dans une zone grise à mi-chemin entre la politique et le milieu des bandes n’est autre que Jean-Claude Lagarde. Bien décidé à se tailler une seigneurie féodale en banlieue parisienne, il n’a pas lésiné sur les moyens pour concurrencer la gauche plurielle du département dirigée par Claude Bartolone.

Ultra-communautariste, farouche partisan de l’immigration de masse, Jean-Chrsitophe Lagarde a bien compris qu’il pouvait utiliser le multiculturalisme comme une arme au service de ses ambitions personnelles. Le Point révélait hier que Jean-Chistophe Lagarde avait attribué, à l’aide de sa réserve parlementaire, plus de 130.000 euros de subventions à des associations proches de Stéphane de Paoli entre 2012 et 2014. Ces sommes auraient été en partie détournées par l’association Alliance, dirigée par Kianoush Mogadham, alors attaché parlementaire de Jean-Christophe Lagarde !

Dans le système Lagarde du 9-3, comme dirait le rappeur Lacrim, ça « brasse au max ». Il est fait pour s’entendre avec la voyoucratie issue du lumpenprolétariat des « quartiers ». Les caïds s’adoubent et se respectent.

Source

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Scandales
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 14:33
Monsieur Bertrand « retirez les délégations de votre vice-présidente Madame Bouchard »

Communiqué de presse du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine au Conseil régional Picardie – Nord Pas de Calais

Monsieur Bertrand « retirez les délégations de votre vice-présidente Madame Bouchard »

« Il faut radicalement changer les méthodes, les politiques, les comportements. C’est le dernier inventaire avant liquidation » explique Monsieur Bertrand le 4 janvier 2016.

Une « nouvelle façon de faire de la politique » déjà mise à mal avant même l’installation du Conseil régional par les démissions d’Eric Woerth et Marc-Philippe Daubresse sitôt élus.

Et la nomination de Daubresse, député-maire de Lambersart comme conseiller spécial de Monsieur Bertrand.

Et la nomination de Daniel Fasquelle, député-maire du Touquet, président de la fédération LR du Pas de Calais comme conseiller spécial de Monsieur Bertrand.

Et par Monsieur Bertrand lui-même qui cumule la présidence du Conseil régional et celle de la Communauté d’agglomération de Saint Quentin.

Madame Bouchart a démissionné en décembre de son poste de sénatrice afin de se « consacrer entièrement » à la Région et éviter le cumul. Elle est aussitôt embauchée à temps plein comme collaboratrice de son successeur au Sénat, Jean-François Rapin.

Echange de bons procédés entre amis !

Elle avait pourtant déclaré en décembre « l’urgence, c’est la région, l’emploi » (Le Monde 26/12/2016).

L’urgence pour elle c’est son emploi et son train de vie au mépris de ses devoirs d’élue locale.

Comment Madame Bouchart peut-elle assumer sérieusement un poste de Vice-présidente au Conseil régional, de maire de Calais, de présidente de la Communauté d’agglomération du Calaisis et enfin de collaboratrice à plein temps au Sénat ?

Le malaise est palpable à l’UMP, d’autant que Jean-François Rapin n’ose pas dévoiler le salaire consenti à Madame Bouchart…

Où sont les promesses de campagne de Monsieur Bertrand, concernant l’exemplarité ?

Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine au Conseil régional Picardie – Nord – Pas de Calais demande à Monsieur Bertrand de retirer sur le champ la délégation de vice-présidente de Madame Bouchart.

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Conseil régional
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 19:22
Voeux 2016 : Communication et enfumage

Les voeux 2016 du maire de Béthune démontre une nouvelle fois la politique de la majorité municipale : enfumage et poudre aux yeux.

Les impôts ne baisseront en 2016 à Béthune : Le maire a annoncé une baisse de 1% en 2016 lors de ces voeux alors que les bases locatives augmentent de 1% cette année (sans compter la hausse des impôts du département et peut-être la colonne du SIVOM). Et la promesse des 15% ?

On a pu noter la présence du président d'Artois Comm et les mots "amicaux" du maire envers ce dernier : on croyait que les relations étaient tendues ?

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Béthune
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 12:33
Aide à l’emploi, d’accord, mais pas sans garanties.

Communiqué de presse du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine au Conseil régional Picardie – Nord – Pas de Calais

Aide à l’emploi, d’accord, mais pas sans garanties.

Chantal Lemaire, conseillère régionale FN RBM, a interrogé en séance plénière la majorité sur les modalités de l’aide régionale pour la création d’emplois dans les TPE/PME par la prise en charge d’une partie des charges patronales.

Si dans l’esprit, la volonté de faciliter l’embauche par les entreprises régionales est louable, l’actualité sociale nous inquiète quant aux garanties demandées aux entreprises en échange d’allégement de charges. Pour rappel, Pentair a bénéficié du CICE à hauteur d’1 million d’euros. Monsieur Bertrand a rencontré les dirigeants en Suisse, pour quel résultat ? La fermeture progressive d’une usine bénéficiaire et à terme la perte de 132 emplois.

En outre, le nombre de 120 000 emplois non-pourvus au niveau régional proclamés par Monsieur Bertrand nous laisse dubitatif quand on le compare aux 200 000 au niveau national (source Pôle Emploi décembre 2015).

Autre calcul faux, les 40 millions d’euros de l’enveloppe budgétaire pour la création de 30000 emplois. D’après nos estimations, pour atteindre cet objectif la somme à allouer frise les 70 millions d’euros.
A 40 millions d’euros, l’aide par TPE/PME ne dépasse pas les 1333 euros, montant insuffisant pour inciter à l’embauche !

Enfin, il n’apparaît nulle part que les entreprises bénéficiaires devront embaucher un travailleur résidant la région plutôt qu’un travailleur détaché. Le Conseil régional doit soutenir l’emploi régional, patriotisme économique oblige !

Pour toutes les interrogations évoquées, le Front National Rassemblement Bleu Marine s’abstient de voter cette délibération.

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Conseil régional
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 12:28
Le plan d’urgence en faveur de l’élevage : nouveau coup de com’ de Monsieur Bertrand

Communiqué de presse du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine au Conseil régional Picardie - Nord - Pas de Calais

Le plan d’urgence en faveur de l’élevage : nouveau coup de com’ de Monsieur Bertrand

Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine, par la voix d’Agnès Caudron agricultrice et conseillère régionale, a dénoncé le plan d’urgence « en faveur » de l’élevage proposé par Monsieur Bertrand. Cette enveloppe, que l’on jette à la face des éleveurs pour les faire taire, ne remet pas en cause un système de prix biaisé imposé par la grande distribution. Ce plan d’urgence ne fait que repousser d’un mois la mort de l’élevage régional.

En outre, le conseil régional prévoit de payer 500 000 € à des officines d’audit-conseil, une véritable obscénité de plus qui ne manquera pas d’alimenter la colère des petits producteurs. Ces sommes devraient plutôt aider à la mise en place de groupements d’éleveurs, seule façon pour eux de s’affranchir de la tutelle de la FNSEA.

La politique agricole de l’UMP n’est qu’un coup de com’ inutile et soumis au diktat de Bruxelles et de la grande distribution.

Le Front National, en tant qu’unique opposition au conseil régional Picardie – Nord – Pas de Calais, entend défendre les intérêts des éleveurs et s’abstient de voter ce plan d’urgence.

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Conseil régional
commenter cet article
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 13:46
Suite au DOB (La Voix du Nord )

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Presse
commenter cet article
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 12:50
Philippe Eymery demande le démantèlement des camps de migrants #NPDCP

Partager cet article

Repost 0
Published by fn-bethune - dans Conseil régional
commenter cet article
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 10:55

Partager cet article

Repost 0